Parole de lectrice

Publié le par bibliosaintesoulle

Dans le jardin de l'ogre

Leila Slimani

Après avoir particulièrement apprécié Chanson douce, j'étais curieuse de connaître le premier roman de la lauréate du Goncourt 2016. 
J'ai aimé cette histoire de femme en souffrance, bien que tout concourait au jugement péremptoire, voire au dégoût. Plus précisément, c'est la plume de l'auteure, introspective et percutante, qui m'a de nouveau charmée. 
Dans une addiction (ici, sexuelle), la volonté n'est plus maîtresse, la tentation impitoyable, le passage à l'acte euphorisant, l'arrière-goût amer, le manque atrocement frustrant. Adèle se retrouve piégée par ce cercle vicieux et infernal,

. Elle souffre et, quitte à exister pour les autres, elle se regarde s'autodétruire à petit feu...
Adèle m'a vraiment touchée, mais pas émue. Je ne me suis pas sentie le droit de la juger. A lire, si le sujet ne vous rebute pas.

Publié dans Paroles de lecteurs

Commenter cet article